Anciens présidents de l'union départementale du Finistère

Ses anciens présidents

La parole des anciens présidents – 1966-2016 : L’UD29 a 50 ans

 

  • Jean Lozac’h Président d’honneur – 1966

Invitées par le Comité régional et l’amicale de Brest, courant 1966, les délégations des sept Amicales du département se retrouvent à Châteaulin afin de créer la structure départementale attendue de tous.  J’ai argumenté pour une Union dans laquelle chacun garderait une totale autonomie et où se feraient des mises en commun au cours de réunions ou d’assemblées tenues régulièrement. L’UD29, venait de naître, probablement l’une des premières, sinon la première, UD au sein de la Fédération Française.

Jean Lozac'h ancien président de l'union départementale

 

  • René Vigouroux Président de 1984 à 2007

Depuis 50 ans, l’UD 29 c’est aussi une belle histoire d’amitié. Quand le moment
est venu, un bénévole s’en va, un autre arrive pas toujours plus jeune mais
avec plein d’idées nouvelles, assurant sa pérennité. 50 ans plus tard, c’est bien
rassurant.

René vigouroux ancien président de l'union départementale du Finistère

 

  • André Bréchard Président de 2007 à 2013

Chaque jour les chercheurs sur le cancer, la mucoviscidose, le sida, les maladies orphelines… ont besoin de sang pour poursuivre leurs travaux.

Chaque jour des patients ont besoin de sang et de ses dérivés, lors d’interventions chirurgicales, d’accouchements, de maladies du sang, de la moelle osseuse, les maladies immunitaires (enfant-bulle, déficit en immunoglobulines…) et aussi lors d’accidents…

Chaque jour 10 000 patients en France attendent un don de sang.

Chaque jour en Bretagne il faut 600 dons.

andré Bréchard ancien président de l'union départementale

 

  • Hubert Le Maout Président depuis 2013

Le don du sang n’est certes pas un droit, mais un formidable geste de solidarité, d’égalité et de lien social. L’union départementale, c’est 30 associations créant un maillage dense sur le territoire du département. Certaines très ancrées qui génèrent des taux de participation élevés aux collectes. D’autres plus jeunes, qui murissent et progressent en gagnant en expérience et en s’enrichissant au contact des autres amicales. Leur connaissance du terrain est une richesse incomparable que tous les moyens modernes ne sauraient remplacer. Chacun a marqué à sa manière la vie de l’association pour plus de solidarité et de lien entre les donneurs finistériens.

 

 

Laisser un commentaire

Nom
Adresse de contact
Site web